Du progrès social en général
et du genre humain en particulier.

 

 

Aragon JR75

 

Tous les livres des Éditions Helvétius peuvent être commandés en direct (cliquez sur nos livres).

Tous les livres des Éditions Helvétius peuvent être commandés en librairie (nous sommes référencés).

LES LETTRES FRANÇAISES ÉDITÉES PAR ÉDITIONS HELVÉTIUS

À la demande de Jean Ristat nous sommes désormais éditeur des Lettres françaises, en version papier. Il est assez exceptionnel et assez rare également qu’un journal décide de passer du numérique au papier. De retourner au papier, tout en conservant bien sûr son site web. Nous pensons, avec l’équipe des Lettres françaises, que les deux formes se complètent. Nous voulons être fidèles à l’esprit qui anima Les Lettres, depuis sa fondation dans la Résistance jusqu’à la disparition forcée en 1972, et qui, heureusement, put ensuite renaître sous la direction de Jean Ristat.

Dans un premier mouvement, le temps aussi de régler des questions administratives, nous avons décidé de servir nos abonné-e-s qui avaient souscrit avant la sortie du premier numéro imprimé. Cela nous a également permis de nous roder.

Nous passons désormais à une nouvelle étape, décisive celle-là : faire des Lettres le grand journal culturel de notre temps. Le moment est donc venu de faire connaître largement le journal que Louis Aragon dirigea pendant près de vingt ans.

Pour cette entreprise audacieuse et il faut bien le dire un peu folle, nous avons besoin de l’aide de nos ami-e-s, de nos lecteurs et lectrices.

Faites le savoir autour de vous, abonnez-vous sans modération. (Bon de commande)

Jacques Dimet

CUBA- PAROLES DE SYNDICALISTE

Cuba est toujours soumis au blocus nord-américain, ce qui entraîne des difficultés pour la vie des Cubaines et des Cubains. Pedro Ross a été le secrétaire général de la Confédération des travailleurs de Cuba (la CTC) pendant dix-sept années et notamment pendant la période spéciale qui suivit la dislocation de l’Union soviétique. Il revient, dans son livre Cuba en révolution, sur cette période à partir de ses souvenirs et de documents d’archives. Le syndicaliste s’est transformé en historien. Mais Pedro Ross, qui lutta contre la dictature de Batista et qui fut combattant internationaliste en Angola, n’en reste pas à un bilan factuel de cette période il en tire des enseignements sur la nécessité pour les salariés d’être aussi maitres de leurs entreprises. Il fut donc aussi à l’initiative de la formation des parlements ouvriers. Pedro Ross a voulu que son ouvrage –dont la sortie en France est une première mondiale- traite aussi de l’histoire de Cuba, dans les batailles de son peuple pour l’indépendance.