Trois nouveautés, présentées spécialement à cette occasion:
– Le nouveau roman de Gérard Streiff, auteur prolifique (une cinquantaine
d’ouvrages). Grognards.net, Meurtre sur la Zad, est le premier d’une nouvelle
collection prosaïquement (et simplement) appelée Helvétius/polar, accompagnée de
l’inévitable étoile rouge.
– Le journal de bord de l’ancien directeur artistique de la Grande Scène de la Fête,
Pascal Lazarre, intitulé Mes Fêtes de L’Huma. L’auteur revient sur chacun des
artistes qui se sont produits sur la Grande Scène de 1997 à 2003. Il commente chacun
des passages, le tout agrémenté d’anecdotes. Pour qui veut comprendre comment le
peuple de la Grande Scène fait tourner cette belle mécanique.
Le rameau vert, de Franck Delorieux, photographe, écrivain, poète, chroniqueur aux
Lettres françaises. À partir de la statue Le jeune fleuve de Pierino da Vinci, disparu
dans la fleur de l’âge, qu’il a photographiée, Franck Delorieux nous offre un jeu de
miroir et de contemplation entre l’être de pierre et un garçon de chair. Le tout
accompagné par un texte plein d’érudition sur la représentation, l’image et les corps,
qui remonte dans les prémices de la civilisation arabo-musulmane.
Franck Delorieux, Pascal Lazarre et Gérard Streiff dédicaceront leur livre au stand des
Editions Helvétius au village du Livre. (Nous communiquerons bientôt les horaires de ces
dédicaces), avec bien sûr tous les auteurs des Éditions.

Nous consacrerons le vendredi 15 septembre (l’horaire sera communiqué ultérieurement) à
l’anniversaire de la mort du Che autour de plusieurs œuvres de Mustapha Boutadjine et de
sa monographie, Collage/Résistant(s) et du livre de l’artiste plasticien Masiko (Michel
Allemand) qui présente ses oeuvres éphémères et durables qui ornent les murs de plusieurs
quartiers de La Havane (Les murmures de La Havane).
On pourra se procurer des affiches et des cartes postales de Mustapha Boutadjine.

Nous avions présenté au public de la Fête de L’Humanité 2016 :
Les fleuves foudroyés de Douglas C. Bravo (présenté par Christian Kazandjian). Malgré le
silence quasi absolu de la presse sur ce livre, il connaît depuis un réel succès, ayant été
sélectionné par un jury de libraires pour figurer dans les bibliothèques de plusieurs dizaines de
centres de vacances. Le bouche à oreille en a fait pour des centaines de lecteurs et de lectrices
une véritable découverte.
Coups Doubles, de Jean-Denys Phillipe. Dessinateur de presse (notamment les pages
Débats/Idées de L’Humanité, les hors série de la NVO, Le Monde, FO Hebdo), plasticien,
sculpteur, il a su mêler ses dessins de presse avec des volumes qu’il crée à partir de matériaux
de récupération. Des sites spécialisés dans le dessin et les arts plastiques lui ont réservé de
nombreuses pages. Ensemble, le mensuel de la CGT (tirage de plus de 600 000 exemplaires) a
consacré une de ses pages à Jean-Denys. Il a également été chroniqué dans L’Humanité, la
NVO (le magazine de la CGT) et par le site de FO. Le livre accompagne chacune de ses
expositions.
Où t’habites, Géographie amoureuse de la France et du monde, d’Olivier Lannuzel. Poèmes
autour d’une devinette venue de l’enfance. Dans ses tendres et drus textes, l’auteur a su garder
un calme oulipien. Les poèmes sont accompagnés de peintures de Corinne Julien.